Les kystes

Votre chirurgien-dentiste a diagnostiqué un ou plusieurs granulomes qui ont ou vont évoluer en kyste. Bien qu’indolores et sans conséquences pour l’instant, ces tumeurs bénignes vont évoluer jusqu’à vous faire perdre une ou plusieurs dents.

Qu’est ce qu’un kyste ?

C’est une infection due à la présence de bactéries toxiques dans les racines. Le kyste débute par une infection diffuse appelée granulome qui évolue en formant une poche de tissus infectés. Généralement le kyste évolue sans douleur et sans signes extérieurs pendant plusieurs années. Mais la poche infectée produit souvent du pus qui s’évacue par un petit bouton (une fistule) en provoquant un léger gonflement de la gencive. À la radio, kystes et granulomes se manifestent par une tâche noire autour de la racine.

Comment est-ce arrivé ?

Les granulomes et les kystes peuvent avoir comme origine un choc ou une carie mal ou pas soignée. Plus fréquemment, il s’agit d’un problème clinique rencontré lors du traitement de racine (dévitalisation). En effet, les racines courbées en leur extrémité rendent difficile le nettoyage du canal jusqu’à son extrémité (son apex). Les complications apparaissent soit quand le chirurgien a dépassé cette extrémité ce qui a endommagé les tissus entourant la dent, soit parce qu’il n’est pas parvenu jusqu’au bout du canal, ce qui a provoqué l’infection des tissus nerveux restants. Les progrès de la science tentent de réduire les risques de ce type, sans y parvenir tout à fait jusqu’à présent.

Pourquoi traiter un kyste ?

La poche créée par le kyste va prendre progressivement la place de l’os dans lequel la dent est plantée. En l’absence de ce soutien, la dent sera perdue (déchaussement) en entraînant parfois ses voisines, les sinus ou les fosses nasales. Les abcès déclenchés par les kystes peuvent être résorbés par des antibiotiques qui supprimeront momentanément les signes extérieurs sans en traiter les causes. L’infection poursuivra ainsi inexorablement son travail de destruction des tissus de votre bouche.

Les traitements

Comment traiter un kyste ?

Il faudra supprimer les tissus infectés qui se trouvent encore dans les canaux. Pour accéder aux canaux, il faudra déposer la couronne existante. Une fois ce nettoyage effectué, il faudra attendre quelques mois (avec une couronne provisoire) que la cicatrisation fasse son effet et que l’os reprenne la place du kyste. En cas d’échec, il sera encore possible de cureter le kyste par une opération chirurgicale, passant par la gencive. Ce n’est qu’après la guérison que l’on pourra protéger la dent par une nouvelle couronne. Un nouvel échec contraindra à extraire la dent et à envisager son remplacement par un bridge ou un implant.

Combien ça coûte ?

La dépose de votre prothèse actuelle demandera force et délicatesse, en effet il s’agit de faire céder un ciment définitif sans abîmer la dent déjà fragilisée par sa dévitalisation et son infection. La sécurité sociale ne prévoit pas de remboursement de ce travail minutieux. Le retraitement de racine infectée requiert une intervention beaucoup plus élaborée que le traitement initial. Une couronne provisoire (non remboursée) protégera votre dent pendant la cicatrisation. Enfin, la couronne initiale n’offrira plus les conditions d’étanchéité indispensables et ne pourra être utilisée. Il faudra donc réaliser une nouvelle couronne définitive.

Dernière mise à jour le 23 novembre 2018

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.