Les implants

Votre praticien vous a recommandé une solution implantaire pour traiter votre édentement. L’implantologie permet de traiter tous les cas d’édentement sans impliquer les dents saines et naturelles.

Qu’est ce qu’un implant ?

L’implant est une racine artificielle qui est ancrée dans l’os de votre mâchoire. Il a pour fonction de remplacer une racine naturelle qui a été perdue (carie, fracture…). L’implant sert de fondation pour supporter une couronne artificielle, un bridge ou un appareil mobile.

Pourquoi l’implantologie ?

Cela permet de ne pas toucher aux dents voisines qu’il faudrait mutiler si on voulait réaliser un bridge ou un appareil mobile.

Cela permet de préserver le volume osseux de vos mâchoires. En effet, l’os de vos mâchoires se résorbe s’il ne soutient pas une racine naturelle ou artificielle. Lorsque qu’une prothèse mobile ne tient pas, les implants permettent de lier la prothèse aux mouvements de votre mâchoire.

Comment ?

  • Insertion de l’implant

On ouvre la gencive, et on insère l’implant dans l’os. Cette étape est réalisée sous anesthésie locale et ne provoque aucune douleur ni désagrément. Vous pourrez dès le lendemain retrouver une activité normale.

  • Cicatrisation

L’implant reste enfoui sous la gencive afin que la cicatrisation de l’os autour de l’implant ne soit pas perturbée. Votre praticien détermine le temps de cicatrisation (3 à 6 mois, ou davantage, si votre état général ou local le nécessite).

  • Prothèse

Lorsque la cicatrisation est acquise, on peut connecter la prothèse à la racine artificielle. Celle-ci prend alors l’aspect et la fonction d’une dent naturelle. Cependant, cette solution nécessite une hygiène très rigoureuse et des contrôles réguliers.

 

Les indications

On peut traiter tous les cas d’édentement :

  • Une dent manquante

Remplacement unitaire de chaque racine.

  • Plusieurs dents manquantes

 Bridge scellé ou vissé

  • Toutes les dents manquantes
  1. Bridge complet fixé (au moins 5 implants)
  2. Appareil mobile retenu par des implants (au moins 2 implants)
  3. Bridge sur implants
  4. Appareil complet mobile retenu par des implants

Les contre indications

Votre chirurgien-dentiste évaluera votre état de santé général pour valider sa compatibilité avec ce type d’intervention. En général, un tabagisme sévère et certains types de diabète sont des facteurs défavorables. Le volume osseux disponible. Lorsque la racine naturelle a été perdue depuis longtemps, l’os environnant s’est résorbé en partie. S’il n’existe pas assez de place pour insérer l’implant, on peut rajouter de l’os par certaines techniques chirurgicales (greffes osseuses…).

Les solutions alternatives

  • Le bridge

L’inconvénient majeur du bridge est qu’il demande une préparation des dents voisines (piliers) de la dent absente. Quand celles-ci présentent déjà des caries ou qu’elles sont dévitalisées, cela ne pose pas de problème. En revanche, on préfèrera éviter de mutiler une dent saine si toutefois l’implant est possible.

  • L’appareil amovible

Il doit s’appuyer sur les dents voisines par des crochets ou des taquets risquant ainsi de les affaiblir ; des blessures de la gencive et de la langue peuvent se produire. Comme son nom l’indique, cette solution est mobile, c’est-à-dire assez inconfortable au quotidien. Enfin, le port de ce type d’appareil a tendance à déchausser les dents et diminuer la hauteur de l’os en dessous et à compromettre une future solution implantaire.

Combien ça coûte ?

Le prix d’une telle réalisation est en fonction de la noblesse des matériaux utilisés, du temps que le praticien consacrera à ce travail, du plateau technique que le cabinet mettra à votre disposition, des moyens rigoureux de stérilisation que demandent des processus aussi complexes, du talent et de la formation de votre praticien qui a consacré des années d’études et de formation post-universitaire à apprendre à reconstituer ce que la nature vous a donné. Malheureusement, la sécurité sociale ne rembourse pas ce travail.

 

 Les prothèses sur implants

Il est aujourd’hui possible de fixer votre appareil de façon à pouvoir vous permettre de retrouver un confort et une fonction proches de votre denture naturelle.

Il s’agit de fixer votre appareil sur des racines artificielles appelées « implants ». Votre praticien vous proposera deux procédés aux indications différents :

  • Amovible

Les implants servent de fixation à un appareil amovible (mobile) mais qui pourra s’enlever grâce à un système de clips pour assurer une hygiène satisfaisante.

  • Fixe

Les implants sont posés de façon à remplacer le plus possible de racines naturelles. Une prothèse totale est alors fixée de façon permanente sur des racines artificielles.

 

Les implants permettent de fixer vos prothèses : Vous pourrez croquer, mâcher, embrasser… comme avec des dents naturelles.

Dernière mise à jour le 18 novembre 2018

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.